Éditions Talaia

Maison d'edition

Contenu :

Catalogue

Guides / Tourisme

 

Voir la liste complète

 

 

 

---
Patrimoine / Photos

 

Voir la liste complète

 

 

 

---
Mémoires / Autres

 

Voir la liste complète

 

 

---

Centre de la page :

Les Bouillouses

L'hydroélectricité ou le génie des hommes 1910-1923

Auteur : André Durban
Format : 16,5 x 24 cm – 192 p.
20 € TTC France
ISBN : 978-2-917859-69-8
Gencod : 9782917859698

 

 

Le barrage des Bouillouses et son usine de La Cassagne ont permis de donner la vie (la force électrique) au Train Jaune.
Le centenaire de ces deux ouvrages a été célébré le 10 septembre 2010 par la SHEM sur le site même des Bouillouses. De nouveau documents, dont des photos / plaques de verre inédites, nous sont alors parvenus grâce aux héritiers des acteurs de cette époque mais aussi à nos amis les collectionneurs.
Ces photos sur la construction du barrage ont merveilleusement enrichi l’édition d’un tome (3) paru  en 2014 dans la collection « Les Carnets du Train jaune ». Au terme de celui-ci, les installations étaient bien achevées mais sans eau et ne fonctionnaient pas encore…
Ce présent tome nous montre à présent les installations en eau et nous explique comment ce train fonctionnait avec cette nouvelle forme d’énergie : l’électricité. Mais l’histoire des Bouillouses ne s’arrête pas à l’aboutissement du projet initial. Une deuxième usine va naître à l’aval de la première : Fontpédrouse, avant que de sérieux soucis ne viennent plonger le barrage dans la tourmente.  
Nous allons ainsi poursuivre cette « aventure des Bouillouses » et vous la faire partager… Ici pour la période 1910-1923.

 


André Durban, sixième enfant d’une famille d’agriculteurs, est né le 7 décembre 1959 à Nègrepelisse dans
le Tarn-et-Garonne. À la suite d’études dans le domaine de l’électromécanique, il est embauché sur titre à la SNCF en 1983. C’est dans les vallées pyrénéennes que se déroulera la plus grande partie de sa carrière. Télésurveillant à Marèges, stagiaire à Artouste, il suit entièrement la construction de Saint-Pierre-de-Marèges, de Coindre II
pour finir chef de la Vallée de la Têt à La Cassagne. En 2006, à l’occasion de la restructuration de l’entreprise,
il rejoint le siège de la SHEM à Balma dans la banlieue toulousaine.

 

 

 

 

 

 

 

---

Agenda

 

 

 

Présentations et dédicaces en_savoir_plus.png 

 

- CONFÉRENCE de P. Cazenove  "Le Viaduc Séjourné et autres ouvrages d'art"

Jeudi 21 septembre à 18 h à Perpignan Aux Archives Départementale.

 

– CONFÉRENCE de J.-L. Blanchon "1936-1948, La Cerdagne déchirée"

Vendredi 22 septembre à 19 h à La Chouette à Odeillo

 

......................................................................

 

 

 

 

 

 

 

 

 

--- ---